Charte entre usagers, riverains et autorités concernant l'aviation générale à l'aéroport du Findel: réduire autant que possible les émissions sonores occasionnées par l'aviation générale

En date du 15 janvier 2008, le ministre des Transports, Lucien Lux, a invité à une conférence de presse concernant la présentation et la signature de la charte entre usagers, riverains et autorités concernant l'aviation générale à l'aéroport du Findel.

En mars 2007, le ministre des Transports avait mandaté un groupe de travail, présidé par le ministère des Transports et regroupant les représentants de l’aviation générale et des associations riveraines de l’aéroport, à engager un dialogue constructif visant la recherche de solutions consensuelles dans l’objectif d’une cohabitation de l’aviation générale avec la population riveraine de l’aéroport.

Au cours de cinq réunions, ce groupe de travail a élaboré une charte avec dix mesures afin de réduire autant que possible les émissions sonores occasionnées par l’aviation générale.

Les 10 mesures de la charte:

  1. la redéfinition et le réaménagement des trajectoires actuelles;
  2. l’évaluation de nouvelles trajectoires dans le respect des exigences de sécurité aérienne;
  3. l’élaboration d’une étude technique visant l’équipement des avions d’écolage de dispositifs de réduction de bruit;
  4. la mise en place d’un suivi du respect des trajectoires et d’un dispositif de gestion des plaintes, en étroite concertation avec la population riveraine, à l’égard des pilotes qui ne respecteraient pas les trajectoires;
  5. l’élaboration par l’Administration de la navigation aérienne de statistiques concernant les vols "touch&go";
  6. la limitation de principe à un seul aéronef dans le circuit;
  7. la sensibilisation par les aéroclubs de leurs pilotes afin de respecter les trajectoires et l’établissement de consignes "de moindre bruit";
  8. l’engagement des aéroclubs à tenir compte des innovations techniques pour programmer l’évolution et le renouvellement de leur flotte;
  9. l’objectif déclaré de rechercher un site alternatif permettant l'aménagement d'un aérodrome à usage exclusif de l’aviation générale;
  10. une évaluation régulière et un suivi structuré des mesures préconisées dans la charte.
Dernière mise à jour